VOTE | 261 fans

Journée entre filles

Créateur : Supersympa 
Date de création : 27.11.2017 à 22h57

Message du créateur :
Root et Shaw s'offrent une journée de "congé"et sont rejointes par Zoe Morgan.

Cet épisode compte 8 paragraphes

Afficher l'épisode

7h00
Sameen se réveille lorsque quelqu’un tente d’ouvrir la porte de son appartement. Elle attrape alors l’arme qu’elle cache sous son oreiller et la pointe en direction de cette dernière.
- Du calme chérie. Ce n’est que moi.
La porte s’ouvre et Root finit par entrer. La sociopathe abaisse alors son arme et demande sur un ton légèrement agressif :
- Qu’est-ce que tu fiches ici ?
- Bonjour à toi aussi mon cœur.
L’ancienne tueuse à gages lui montre une poche.
-  Je viens t’apporter le petit déjeuner.
- Et tu veux me faire avaler que tu viens me casser les pieds dès le matin juste pour m’amener le ptit dej ? Je vous connais trop bien toutes les deux. C’est quoi l’urgence ? Et comment ça se fait que Finch ne m’a pas appelée ?
- Quoi ? Je ne peux pas rendre une simple visite à ma chérie sans arrière-pensée ?
- Non. C’est pas ton genre. Et c’est pas normal qu’on reste aussi longtemps à rien faire vu ce que tu nous as raconté.
Root s’assoit alors sur le lit et offre la poche à « sa chérie » :
- Pourtant, je peux t’assurer que, cette fois, ce n’est pas le cas. La Machine m’a dit qu’elle nous laissait exceptionnellement la journée et qu’elle me préviendrait uniquement en cas d’urgence.
Sameen lui arrache la poche des mains et entame le croissant que celle-ci contenait. Pendant ce temps, Root attrape l’une des mèches de cette dernière et la replace derrière son oreille en souriant malicieusement, comme à son habitude :
- Ma pauvre Sameen… Comment fais-tu pour vivre dans cette méfiance permanente ?
- C’est cette méfiance permanente, comme tu dis, qui m’a gardée en vie tout ce temps. Et je crois que t’es assez mal placée pour me dire ça.
Root répond, toujours en souriant :
- Touchée… Mais depuis que je vous ai rencontrés, toi et les autres, je pense avoir fait des progrès, non ?
Pendant que Samantha lui parle, Sameen commence à siroter le jus de fruit dans la poche.
- T’aurais pu me prendre un café noir plutôt.
Root lui caresse alors la joue du revers de la main puis se lève du lit en disant :
- J’ai compris. Je te laisse.
Alors qu’elle est sur le point de franchir le seuil, l’ancienne tueuse à gages s’arrête et se retourne vers Sameen :
- Je viens d’avoir une idée. Et si on en profitait pour passer la journée ensemble ?
- T’es sérieuse là ?
Root joint alors les mains, comme pour prier, et la supplie d’accepter :
- Oh s'il te plaît ! Pour une fois qu’on a une journée pour nous ! Et puis, va savoir, on va peut-être bien s’amuser...
Agacée par ses supplications, Sameen soupire longuement avant de céder :
- Ok ok… Laisse-moi m’habiller et prendre mon flingue.


1/8


Supersympa  (27.11.2017 à 23:07)

7h15
Les deux jeunes femmes se rendent dans un bar mal fréquenté et commandent chacune à boire :
- Un whisky. Laissez la bouteille.
- Un grand verre de cola pour moi s’il vous plaît. Avec une paille.
Quelques minutes plus tard, la barmaid revient avec les commandes. Root attrape son verre d’une main et la paille de l’autre puis commence à siroter son cola, tandis que Sameen attrape la bouteille de whisky apportée par la barmaid et se serre un verre qu’elle boit cul sec. Alors qu’elle se serre un deuxième verre, un homme vient l’accoster au bar :
- Salut ma belle. Besoin de compagnie ?
Sameen tourne la tête en direction de l’homme. Ce dernier est le type même du membre de gang de motard : grand, plutôt musclé, tatoué des pieds à la tête et portant un gilet sans manches en cuir, un jean noir avec une chaîne autour de la taille. Après l’avoir regardé rapidement, la sociopathe retourne à son verre. L’homme est sur le point de poser sa main sur son épaule, quand Sameen l’avertit :
- Tu m’touches, j’te casse le poignet.
Et Root rajoute :
- Croyez-moi, vous feriez mieux de l’écouter si vous voulez conserver votre intégrité physique, vous et vos copains. Elle n’a l’air de rien comme ça, mais il ne faut pas s’y fier. J’en sais quelque chose. De plus, elle a tendance à être assez ronchon au réveil.
L’homme ne prend pas acte de cette remarque et finit par poser sa main. Dans la seconde qui suit, Sameen lui attrape le bras, plaque son poignet contre le bar et le lui casse. Root observe la scène tout en continuant à boire puis s’adresse à l’homme qui hurle de douleur :
- Je vous avais prévenu…
Mais notre ami ne veut toujours rien entendre. Fou de rage, ce dernier tente d’asséner un coup de poing à Sameen avec sa main encore valide :
- Espèce de…
 Mais celle-ci l’esquive, le bloque avec son bras encore libre et lui donne un coup de boule dans le nez. L’homme recule alors en titubant puis, ayant repris ses esprits, ordonne à ses camarades présents dans le bar :
- Attrapez-la !
- Vous y tenez vraiment ? Remarquez, j’ai pas eu le temps de faire mes exercices ce matin. Ca me fera une autre sorte d’échauffements. Approchez, j’vous attends.
Et une bagarre éclate entre Sameen et les autres clients du bar. De son côté, Root continue à jouer les simples spectatrices en souriant et en buvant son verre. Au bout de quelques instants, Sameen se fait ceinturer au niveau de la taille. Root lui demande alors :
- Un coup de main mon cœur ?
- Pas la peine !
La sociopathe finit par réussir à se dégager et retourne dans la mêlée. C’est alors que l’un des hommes se fait littéralement éjecter de cette dernière. Alors qu’il est sur le point d’y retourner, Root pose son verre sur le bar et tapote ce dernier dans le dos. Celui-ci se retourne alors vers la jeune femme.
- Excusez-moi.
 L’ancienne tueuse à gages lui donne alors un coup de genou dans l’entre-jambe et l’envoie  dans une table en l’attrapant dans le dos. Emporté par son élan, celui-ci finit par s’écrouler au sol après que la table a cédé sous son poids. De son côté, Sameen attrape un autre homme à l’arrière de la tête et la lui tape contre le bar, l’assommant et lui ouvrant l’arcade sourcilière.  Après quelques minutes, tous les clients sont au sol et le bar est sens dessus-dessous. Sameen déclare alors :
- Rien de tel qu’une bonne bagarre dans un bar pour commencer la journée.
Root finit alors son verre, fouille ensuite à l’intérieur de son blouson et en sort une liasse de billets qu’elle pose sur le bar.
- Cela devrait suffire à couvrir les dégâts. Bonne journée.
Les deux femmes quittent ensuite le bar.
- Tu savais que ça se passerait comme ça.
- Je plaide coupable. Mais reconnais que c’était une bonne idée.
 - Ok, j’avoue. T’avais raison.
- Tu vois ? Qu’est-ce que je te disais ?
- Et maintenant ? C’est quoi la suite du programme ?

2/8


Supersympa  (28.11.2017 à 22:24)

10h45
Alors qu’elles sont en train de se promener dans la rue, Root et Sameen tombent par hasard sur une vieille connaissance.
- Tiens, mais regardez qui voilà.
- Salut Zoe.
- Je ne crois pas connaître ton amie.
- C’est pas mon amie.
- Ma chérie, je te trouve très vexante.
Toutes trois restent silencieuses quelques secondes.
- Et on est pas ensemble !
- Je n’ai rien dit de tel.
- Ne faites pas attention. Mon nom est Root.
- Enchantée. Zoe Morgan.
- Oui, je sais. En fait, je sais déjà tout vous concernant.
- J’en déduis que vous aussi vous travaillez avec John et Harold.
- Occasionnellement. En fait… c’est plus compliqué que cela. Disons que l’on a chacun notre part de travail.
- Où sont-ils d’ailleurs ?
- Aucune idée. Sameen et moi avons décidé de profiter de notre… jour de congé.
- TU as décidé et TU m’as forcé la main.
- C’est vrai. Je le reconnais. Mais tu m’as toi-même dit que j’ai eu raison de t’amener dans ce bar.
- Pourquoi cela ? Que s’est-il passé ?
- Sameen y a expérimenté un nouveau type d’exercice matinal : le combat à mains nues face à des hommes trop insistants.
Zoe se met alors à rire :
- J’aurais adoré voir ça.
- Ce qu’elle a oublié de dire, c’est qu’elle savait que ça allait se passer comme ça avant même qu’on mette un pied dans le bar.
- Mais reconnais que tu t’es bien défoulée sur ses messieurs.
- C’est pas faux. Mais t’aurais quand même pu prévenir…
- En attendant, j’ai moi aussi pris ma journée. Je vous invite à déjeuner. Vous pourriez en profiter pour me raconter votre première rencontre.
- C’est simple : elle a essayé de me cramer le visage avec un fer à repasser.
- Vraiment ?
- Oui. Enfin ça, c’est la version abrégée de l’histoire…
- Eh bien, vous allez me racontez la version longue.
- Si tu y tiens.

3/8


Supersympa  (29.11.2017 à 23:29)

11h30
Zoe emmène ainsi Root et Sameen dans un restaurant chic où celle-ci semble avoir ses habitudes. Chacune donne sa commande puis Zoe s’adresse ensuite à Root :
- Maintenant que nous avons fait connaissance, on peut se tutoyer. Alors maintenant, raconte-moi comment s’est déroulée votre première rencontre.
- Eh bien voilà. Cela remonte plus ou moins à l’année dernière. J’étais encore tueuse à gages à ce moment-là. J’avais réussi à me faire engager comme secrétaire du conseiller spécial pour tenter de récupérer des informations.  Ensuite, je suis allée à la rencontre de Sameen ici présente en me faisant passer pour son contact. Je lui ai donné rendez-vous dans une chambre d’hôtel afin de l’interroger sur sa mission et du même coup, j’en ai sans doute appris plus sur elle-même que n’importe qui, y compris John et Harold. N’est-ce pas ma chérie ?
- T’oublies le passage où tu m’électrocutes avec ton tazer, tu m’attaches à une chaise et où t’es à deux doigts d’me cramer la figure.
- J’allais y venir. Mais cela n’avait pas l’air de trop te déranger à ce moment-là.
Bien que cela la démange, Sameen ne réplique pas.
- Et vous jouez à cette variante personnalisée du chat et de la souris depuis tout ce temps ?
- Elle oui. Moi non.
- Tu m’as tout de même couru après un certain temps après ça.
- Parce que j’voulais te tuer. D’ailleurs, y a encore des moments où ça me démange…
Zoe se met alors à rire :
- Eh bien ! On n’a pas le temps de s’ennuyer avec vous deux. Tu disais que tu étais tueuse à gages…
- Oui. Mais rassure-toi, j’ai changé depuis ce temps-là.
- C’est ça. Maintenant, tu t’limites à la torture.
- Ne sois pas ironique, chérie.
- J’ai une dernière question pour toi : comment en es-tu arrivée jusqu’ici ? Je veux dire, avant ta vie de tueuse à gages ?
A peine Zoe a-t-elle fini de poser sa question que le sourire de Root disparaît de son visage. Celle-ci se contente de répondre :
- Ne le prends pas mal, mais c’est une période de ma vie dont je n’aime pas trop parler.
Légèrement gênée, Zoe se contente de dire :
- Je suis désolée. Je ne pensais pas que le sujet était à ce point sensible.
- Je ne t’en veux pas. Tu ne pouvais pas savoir. Tout ce que je peux te dire, c’est que, lorsque mon amie d’enfance a disparu, j’ai dû apprendre à me débrouiller et à survivre par moi-même. D’une certaine façon, rencontrer John, Harold et Sameen m’a rendue plus… humaine. Et au moins, maintenant, j’ai un objectif.
Après ce discours, le silence règne durant quelques minutes. Zoe le brise alors :
- Bien. Cet après-midi, je vous emmène faire les boutiques.
- J’suis pas du genre à faire du lèche-vitrine.
- Oh allez, mon cœur. Ne joue pas les rabat-joie.
 - Elle a raison. Cela te ferait du bien de te décoincer un peu.
- J’suppose que j’ai pas le choix.
- A la bonne heure !
- En plus, en ce qui me concerne, je commence à être à court de verni et de rouge à lèvres.
- Tu trouves encore le temps de te maquiller tout en sauvant le monde ?
- Cela n’interdit pas de prendre soin de son apparence. Et j’en connais une qui ferait bien d’en faire autant.
Cette remarque s’adresse évidemment à Sameen. Celle-ci ne réagit pas et continue de manger son plat. C’est alors que Zoe s’approche de Root et lui chuchote quelque chose à l’oreille. Quoi qu’ait pu dire la négociatrice, l’ancienne tueuse à gages sourit et hoche la tête, ce qui attire l’attention de Sameen :
- Vous manigancez quoi encore toutes les deux ?
Tandis que la sociopathe les regarde de travers, les deux autres se contentent de rire.
- Allez, si on y allait ?  
Zoe demande l’addition qu’elle paye dans la foulée, laisse un généreux pourboire puis les trois femmes quittent le restaurant.

4/8


Supersympa  (30.11.2017 à 22:54)


13h30
Zoe entraîne donc Root et Sameen vers une grande boutique. Au moment où ces deux dernières passent le portique de sécurité, une alarme retentit. Un agent de sécurité arrive à toute vitesse :
- Vous avez des objets métalliques sur vous ?
- Ah oui. J’oubliais. A force de l’avoir sur moi, je finis par ne plus le sentir.
A la surprise de l’agent, Root sort son taser qu’elle donne à ce dernier. Puis, l’ancienne tueuse à gages se tourne vers Sameen :
- Tu veux bien ton arme, chérie ?
Sameen reste immobile quelques instants, fusillant Root du regard. Elle finit cependant par attraper son arme par le canon pour la donner à l’agent, complètement médusé. Les deux femmes rejoignent ensuite la négociatrice. Tandis que Zoe se dirige vers le rayon vêtements et Root vers le rayon maquillage, Sameen s’adosse à un mur, croise les bras et les observe. Sans surprise, l’ancienne tueuse à gages attrape plusieurs flacons de verni et un tube de rouge à lèvres noirs. Puis, après quelques minutes, Zoe revient auprès de Sameen avec plusieurs robes sous le bras. Cette dernière lui demande :
- Ta garde-robe est pas assez remplie ?
- J’admets que ces robes sont jolies, mais elles sont légèrement trop petites pour que je puisse les mettre.
A cette phrase, Sameen se redresse et décroise les bras car elle réalise ce que la négociatrice a derrière la tête :
- C’est une blague ? C’est donc ça le coup que tu préparais.
- J’ai toujours voulu voir ce que donnaient des couleurs vives sur toi.
Sameen la regarde sans réagir, mais son regard en dit long. Root arrive sur ces entrefaites, jette un œil aux robes et se tourne ensuite vers Sameen :
- Ces robes sont vraiment magnifiques, chérie. Tu devrais les essayer, je suis sûre qu’elles t’iraient à ravir. J’ai justement repéré des cabines d’essayage par là-bas.
- J’vous r’tiens, vous et vos idées débiles. Bon… j’suppose que j’ai pas le choix.
Sameen attrape une des robes, entre à contrecœur dans une cabine et en ressort quelques minutes plus tard. Elle porte sur elle une jolie robe rouge à bretelles, à la fois sexy et élégante. Zoe la regarde et commente le nouveau style vestimentaire de la sociopathe :
- Tu vois ? Tu es magnifique avec ça. Mais il manque un petit quelque chose…
Zoe se positionne derrière elle et lui détache les cheveux afin de leur donner un peu de volume. Elle admire ensuite le résultat :
- C’est mieux.
De son côté, Root observe la scène et dévore la sociopathe du regard :
- C’est vraiment très joli, chérie. J’adore. Il ne manque plus qu’une légère touche de maquillage…
Agacée, Sameen commence à s’énerver :
- Et puis quoi encore ? J’me suis laissée traîner jusqu’ici et j’ai essayé cette fichue robe. J’peux récupérer mes fringues maintenant ?
- Attends. Il y en a encore que tu dois essayer.
 La sociopathe bouillonne intérieurement. Un peu plus loin, une cliente visiblement mécontente s’énerve après une vendeuse, attirant l’attention de tous.
- Je m’en occupe.
- J’t’accompagne. Si jamais ça part en vrille.
- J’ai négocié avec des truands, des PDG et des politiciens véreux. Alors négocier avec cette femme sera une promenade de santé.
Zoe et Sameen se rendent donc en direction du guichet d’où proviennent les cris tandis que Root reste à sa place et se contente de regarder. Zoe tente d’intervenir et de calmer la femme en colère :
- Du calme madame. Inutile de s’énerver de la sorte. Quel est le problème ?
Surprise par la négociatrice et visiblement folle furieuse, la femme repousse violemment Zoe et l’envoie à terre. Alors qu’elle s’apprête à frapper la vendeuse, Sameen intervient et bloque son poing. La sociopathe dit alors à la cliente :
- Bien. Maintenant vous allez vous calmer et vous allez faire vos excuses à cette vendeuse et à mon amie que vous avez poussée.
Tout en parlant, Sameen sert le poing de la femme de plus en plus fort qui finit avec un genou à terre sous l’effet de la douleur. La sociopathe s’adresse de nouveau à la femme :
- Alors ? J’entends rien.
- Ca va ça va ! Je suis désolée ! Lâchez-moi maintenant, vous me faites mal !
Sameen finit par lâcher la main de la femme. Celle-ci se relève péniblement, puis ouvre et referme la main pour détendre ses doigts en grimaçant de douleur. Enfin, Sameen l’avertit :
- Si vous recommencez, la prochaine fois je vous casse la main. Maintenant dégagez.
La femme s’éloigne en continuant de se détendre les doigts et en regardant la sociopathe de travers. Une fois l’affaire réglée, elle tend la main à Zoe, encore au sol, l’aide à se relever et lui demande :
- Ca va ?
- Oui, je te remercie.
- Tu disais quoi tout à l’heure déjà ?
- C’est vrai, j’avais tort et tu as bien fait d’intervenir.
- J’ai bien fait d’venir finalement. Et j’dis pas ça seulement à cause de ce qui s’est passé. Bon, j’vais m’changer.
- Attends. Tu oublies ça.
En disant cela, Zoe lui tend une autre robe à essayer. Sameen regarde Zoe, puis la robe, puis de nouveau Zoe, finit par attraper la robe et retourne dans la cabine. Ce petit manège dure ainsi pendant un certain temps. Une fois les essayages terminés et leurs emplettes payées, Root et Sameen récupère leur arme respective puis quittent la boutique avec Zoe.

5/8


Supersympa  (01.12.2017 à 23:28)

18h30
Une fois sorties de la boutique, les trois femmes portent chacune un sac.
- Bien. Je vous propose que l’on aille d’abord chez moi pour nous changer et nous pomponner. Ce soir, je vous emmène danser.
- Bonne idée. Ca fait une éternité que j’suis pas sortie en boîte.
- Ai-je bien entendu ? Sameen Shaw est partante pour aller s’amuser ?
- Ben quoi ? On dirait que ça t’étonne. C’est juste que j’ai autre chose à penser en ce moment.
- Je te confirme qu’elle sait profiter de la vie quand elle le veut.
- Moi aussi, ça fait un moment que je n’ai pas fait la fête. Non, en réalité, ce sera la toute première fois.
- Il était temps que j’arrive pour bouleverser tout ça si je comprends bien. Ah les filles ! Qu’est-ce que vous feriez sans moi !
Toutes trois se dirigent vers une ruelle, lorsque celles-ci tombent sur la même bande croisée par Root et Sameen le matin même. Cette fois, tous les membres sont armés de chaînes, de barres de fer ou de battes de baseball.
- On a des comptes à régler !
Sameen pousse alors un long soupir et s’adresse à la bande entière :
- Ecoutez les gars, la leçon d’ce matin vous a pas suffi ? Ok, vous êtes plus nombreux, mais ça changera rien.
- Surtout que cette fois, je compte bien m’en mêler. Il n’y a pas de raison que tu sois la seule à t’amuser.
La jeune femme conseille alors à Zoe de s’éloigner :
- Excuse-nous Zoe. Tu devrais t’éloigner un peu. Je m’en voudrais si tu devais prendre un mauvais coup. Ca ne devrait pas nous prendre longtemps.
Puis, Root revient auprès de Sameen et s’adresse à la bande :
- Bien, à nous messieurs. Tu es prête ma chérie ?
- On va vous faire pleurer !
- C’est plutôt vous qui allez pleurer.
Ainsi débute le deuxième round. Et comme lors de leur première confrontation au bar, l’avantage tourne rapidement en faveur des deux femmes. Les hommes de la bande de motards tombent un à un. Sameen attrape l’un d’entre eux et l’envoie dans un mur. Un autre membre du gang tente d’envoyer un coup de chaîne à Root, mais cette dernière le voit venir, le bloque dans son mouvement en attrapant la chaîne, tire son adversaire à elle et lui envoie un coup de boule dans le front. Ce dernier perd alors l’équilibre et tombe à la renverse. Un deuxième homme arrive alors sur elle. Celle-ci lui porte un début de prise d’étranglement, sort son tazer et lui envoie une décharge dans le cou. Après quelques instants, Sameen finit par se lasser :
- Bon, ça commence à bien faire.
La sociopathe sort alors son arme et tire une balle dans chaque genou de l’un des membres du gang qui s’écroule et hurle de douleur.
- Maintenant, vous prenez votre copain et vous vous cassez si vous voulez pas finir à la morgue.
Les hommes, morts de peur, obéissent et prennent la fuite sans demander leur reste. En voyant cela, Zoe reste quelques secondes sans voix, puis demande en riant :
- Donc, vous avez passé votre début de matinée avec ces gars-là ?
- En effet. Et les événements se sont déroulés exactement de la même manière. Les armes en moins. J’ai également laissé Sameen se débrouiller toute seule à sa demande.
- Et visiblement, la leçon n’a pas été retenue. Ah les hommes… Tous les mêmes…
Nos trois amies reprennent ensuite leur chemin en direction de chez la négociatrice afin de se  préparer pour leur soirée.

6/8


Supersympa  (03.12.2017 à 21:54)

21h
Ainsi, le soir même, Root, Sameen et Zoe se retrouvent en discothèque. La même discothèque dans laquelle Sameen et Zoe avaient joué les appâts en compagnie de Joss Carter afin de piéger Yann Murphy quelques mois auparavant. Les trois femmes s’installent à une table et se commandent à boire : une bouteille de whisky pour Sameen et une bouteille de vin blanc pour Root et Zoe. Chacune se sert un verre et, une fois cela fait, Zoe demande à porter un toast :
- J’aimerais porter un toast… En hommage à Joss qui n’est plus parmi nous aujourd’hui.
- Bonne idée. Je ne l’ai peut-être pas connue personnellement, mais je sais que c’était quelqu’un de bien. Je suis sincèrement désolée de ce qui lui est arrivé.
- Donc on a pas atterri dans cette boîte par hasard.
- Non, en effet.
Toutes trois restent silencieuses un moment. Puis Zoe reprend :
- A Joss.
- A Joss.
- A Joss.
Les trois femmes trinquent en l’honneur de Carter et boivent chacune leur verre. Après quelques minutes de silence, Root propose d’aller profiter de la soirée :
- Bien. Et si nous allions danser maintenant ?
- Excellente idée. Allons-y.
- J’te préviens : me colle pas de trop près.
Suite à cette remarque, Zoe ne peut se retenir de rire, amusée par la relation qu’entretiennent les deux jeunes femmes. Puis, toutes trois rejoignent la piste de danse, se mêlent à la foule et passent ainsi le reste de la soirée et une partie de la nuit à danser. Au bout de plusieurs heures, Sameen, Root et Zoe retournent à leur table. Cette dernière exprime le souhait de rentrer chez elle :
- Je suis éreintée… Je crois qu’il est temps pour moi de rentrer. De plus, j’ai du boulot demain contrairement à certaines…
- Mais nous aussi on a un boulot. On a juste des horaires plus… flexibles. Cela dit, moi aussi je commence à fatiguer.   
- Dans ce cas, je vous ramène si vous voulez.
- C’est gentil. Merci.
Ainsi, les trois femmes quittent la discothèque.

7/8


Supersympa  (04.12.2017 à 23:10)

2h50
Zoe ramène Root et Sameen à l’appartement de cette dernière qui descend de voiture. Zoe s’adresse ensuite à Root :
- Veux-tu que je te dépose quelque part ?
- C’est gentil mais je vais descendre ici moi aussi.
Root descend à son tour.
- Bonne nuit les filles. J’espère qu’on pourra remettre ça.
- Bonne nuit à toi aussi.
Zoe finit par retourner chez elle tandis que Root accompagne Sameen jusqu’à son appartement. Une fois devant la porte, Root se place derrière la sociopathe et prend appui sur l’encadrement :
- Nous ne sommes pas forcées de nous quitter maintenant…
La sociopathe se retourne et déclare :
- Rêve pas. Ok on a passé une bonne journée et tout, mais y aura rien de plus entre nous. En plus de ça, j’ai pas oublié ce que t’as essayé d’me faire la première fois qu’on s’est vu.
- Comme tu veux, ma chérie. Tu ne peux pas me reprocher d’avoir essayé. Mais tu finiras par changer d’avis tôt ou tard.
Root retire ses mains de l’encadrement de la porte tandis que Sameen ouvre cette dernière et rentre dans son appartement.
- Bonne nuit mon cœur.
Sameen ne répond pas et ferme la porte. Root repart, un large sourire aux lèvres.

8/8

 

Fin


Supersympa  (06.12.2017 à 00:24)

Ne manque pas...

Découvrez le nouveau numéro d'HypnoMag, le webzine d'Hypnoweb !
HypnoMag | Découvre le numéro 7 !

Fête l'anniversaire des HypnoCards en participant à notre jeu gratuit pour gagner des cartes !
Tirage au sort le 22/02 | Participation gratuite

Vente Flash lundi 26 février 2018 pour acheter l'HypnoCard Movies Wonder Woman avec remise de 50% !
Lundi 26/02 entre 18h et 22h | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Nouveau rôle pour Michael Emerson !

Nouveau rôle pour Michael Emerson !
Michael Emerson va jouer dans Le Nom de la Rose, une mini-série italienne en huit épisodes adaptée...

... du Mois

... du Mois
Le calendrier du mois de Février 2018 est arrivé sur le quartier et ce mois-ci et pour la première...

Jim Caviezel reprendra son rôle de Jésus

Jim Caviezel reprendra son rôle de Jésus
C'est officiel ! Après quelques mois d'incertitude, c'est Jim Caviezel lui-même qui a confirmé qu'il...

Sarah Shahi de sortie

Sarah Shahi de sortie
Le 22 Janvier, Sarah Shahi était présente lors du Whitewater Films Reception à l'occasion du...

Kevin Chapman rejoint le pilot de City on a Hill

Kevin Chapman rejoint le pilot de City on a Hill
Kevin Chapman a rejoint le casting du pilot 'City on a Hill' commandé par la chaîne Showtime. Crée...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoPromo

ellielove, Aujourd'hui à 00:33

nouvelles PDM et sondages sur Dexter et HIMYM, venez nombreux!

stella, Aujourd'hui à 11:16

Animation St Valentin sur le quartier Downton Abbey. Il faut retrouver les enveloppes contenant des photos de couples de la série.

Sas1608, Aujourd'hui à 15:28

Bannière pour nouveau design sur le quartier de Grey's Anatomy en vote dans les préférences.

pretty31, Aujourd'hui à 18:06

Vous pouvez toujours voter pour l'affiche de film du mois sur HypnoClap, thème des films romantiques ! Les votes sont très serrés !

cinto, Aujourd'hui à 18:49

Mur de photos à construire à partir de demain chez The Tudors. N'hésitez pas à participer. Survivor et nouveau sondage à voir aussi. Merci.

HypnoBlabla

BABYSUNSET, Aujourd'hui à 22:30

Salut

Supersympa, Aujourd'hui à 22:30

Ca semble intéressant.

Daisy2860, Aujourd'hui à 22:30

Encore en VO ^^

Supersympa, Aujourd'hui à 22:30

Je me doute.

Supersympa, Aujourd'hui à 22:31

Bonsoir BABY.

Viens chatter !